La sarcopénie

Tout savoir sur la sarcopénie chez la personne âgée


Qu’est-ce que la sarcopénie ? Ce terme désigne une diminution généralisée de la masse musculaire et de la force musculaire, liée à l'avancée en âge. Cette réduction de la masse musculaire touche tout le monde et impacte la qualité de vie des personnes âgées.

La perte de masse musculaire démarre dès l’âge de 30 puis s’accentue à 50 ans. On estime qu’à 70 ans il nous reste seulement la moitié de nos muscles.

Connu sous le nom de sarcopénie dystrophie musculaire liée à l’âge, cet affaiblissement du muscle est multi factoriel et nécessite d'être mieux diagnostiqué. Des moyens préventifs simples se révéleront de précieux outils pour améliorer la qualité de vie des personnes concernées.

Comment reconnaître les symptômes de la sarcopénie ?


Il est important de savoir que la sarcopénie progresse de manière très lente et ne provoque pas des manifestations particulièrement évocatrices. La personne, atteinte par ce trouble aura de plus en plus de difficultés à réaliser ses activités quotidiennes, demandant un minimum d'effort physique (ménage, port de charges, promenades, montée des escaliers, etc.). Les personnes âgées atteintes de sarcopénie n’en prennent généralement pas conscience et banalisent ce qu’elles qualifient de « normal » avec l’âge.

Pourtant, contrairement à la croyance générale, toutes les difficultés rencontrées dans le processus de vieillissement ne sont ni banales ni normales et les conséquences d’une non prises en charge peuvent impacter la santé des personnes âgées (fragilité, augmentation du risque infectieux, risque de dépendance).

Les proches se révèlent alors très importants pour remarquer les subtils changements, occasionnés par l'évolution de la sarcopénie.

Dans un premier temps, l’entourage de la personne âgée peut questionner sur la perte de force, les pertes d’équilibres, la fatigue générale si celle-ci a remarqué des changements notables comme des chutes inhabituelles.

Si les informations recueillies confirment un possible problème au niveau musculaire, il est alors temps de prendre rendez-vous chez un médecin ou de demander conseils à votre pharmacien, en vue de réaliser des tests de dépistage de la sarcopénie.

La sarcopénie et ses conséquences


La fonte musculaire liée à l'âge ne signe pas automatiquement l'entrée dans la dépendance. Cependant une non prise en charge de la sarcopénie peut avoir des impacts allant d’une moins bonne qualité de vie à une perte d’autonomie.

La perte de masse musculaire provoque une perte de force augmentant ainsi les risques de chutes. Les os, moins bien protégés par cette masse musculaire et eux-mêmes affaiblis avec l’âge, sont plus sensibles aux fractures et notamment à la plus redoutée : la fracture du col du fémur. Par la suite, un état de dénutrition, peut-être déjà en place avant l'accident, entraîne un temps de convalescence beaucoup plus long.

Au-delà des troubles physiques, cette affection, peut avoir un impact sur le bien-être moral. En effet, la difficulté de déplacement devient rapidement une cause d'isolement, susceptible de créer ou de renforcer un état dépressif.

Comment prévenir la dégénérescence musculaire chez la personne âgée ?


Alimentation


L'alimentation représente un pilier très important pour favoriser l’entretien des muscles. Les protéines sont le macro nutriment essentiel pour favoriser cet entretien bien que la carence en protéines demeure le point faible de l’alimentation des personnes âgées.

Toutefois des solutions pour enrichir les plats en protéines de hautes qualités existent et sont une aide appréciable. Les experts, chercheurs, et consommateurs se sont penchés sur la création de nouveaux produits, aux arômes variés et appétissants.

Activité physique


L'activité physique régulière constitue également un excellent moyen de prévention. Le capital musculaire, obtenu durant la période active de la vie, réduit sensiblement les risques de survenue précoce de la faiblesse musculaire.

Néanmoins, une fois le diagnostic de sarcopénie établi, il est possible de la prendre en charge.

L'activité physique constitue l’un des premiers domaines sur lequel on peut agir. Dans les cas avancés de fonte musculaire, le médecin prescrit, habituellement, des séances de kinésithérapie.

Pour les personnes peu touchées et désirant rester actives, il existe des associations ou des centres sportifs proposant des séances d’exercices douces et adaptées aux séniors.

La sarcopénie chez la personne âgée, une fois reconnue, peut être corrigée. Le maintien à domicile en bonne forme peut alors continuer dans de meilleures conditions.

Sources (consultées le 18/06/2021) :
1. La sarcopénie, interview du Pr Stéphane Schneider : https://www.youtube.com/watch?v=ErBX1dJcy_c
2. Sarcopénie : prise en charge nutritionnelle - Cerinnutrition - Dominique Dardevet, Directeur de recherche en Nutrition humaine à l'INRA de Clermont-Ferrand : https://www.youtube.com/watch?v=EVruLTCp4J8
3. Tout sur la sarcopénie - http://www.toutsurlasarcopenie.fr/
4. Munro HN. Adaptation of body protein metabolism in adult and aging man. Clin.Nutr. 1982;1:95 108

 

PROPOSITION DE SOLUTIONS
NUTRITIONNELLES NESTLE HEALTH SCIENCE
EN CAS DE DENUTRITION OU DE RISQUE DE DENUTRITION
 

POUR VOIR TOUS NOS PRODUITS

Partager