Bienvenue sur le site de Nestlé Health Science France

Certaines informations présentes sur ce site sont strictement réservées aux professionnels de santé.

Pour accéder à votre espace, vous devez vous identifier.

Êtes-vous un professionnel de santé ?

Vous allez être dirigé vers votre espace.
Ce contenu n'est accessible qu'aux professionnels de santé.
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Le cancer de l'oesophage et de l'estomac

Le cancer de l'oesophage et de l'estomac

Les cancers de l’œsophage et de l’estomac

 

Le cancer de l'œsophage est un cancer qui touche la muqueuse de l'œsophage. Dans la majorité des cas, il s’agit d’un carcinome épidermoïde , développé à partir de l'épithélium  de l’œsophage. Le deuxième type le plus fréquent est l’adénocarcinome et il se localise plutôt dans la partie basse de l’œsophage.
Le cancer de l’estomac, également appelé cancer gastrique, se développe dans les  tissus de l'estomac. Dans près de 9 cas sur 10, il s’agit d'un adénocarcinome qui atteint les glandes de la muqueuse gastrique. Plus rarement, il correspond à des tumeurs nées de cellules de la paroi de l’organe. Ce cancer peut parfois apparaître en complication d’un ulcère.

 

Causes et facteurs de risque de la maladie
Comme pour la plupart des cancers, il est difficile de déterminer précisément la cause d’un cancer de l’estomac ou d’un cancer de l’œsophage. Cependant, plusieurs facteurs de risque ont été identifiés.
90 % des cas de cancer de l'œsophage sont liés à la consommation de tabac et d'alcool, l'action des deux se renforçant mutuellement. L’absorption de boissons encore brûlantes, en quantités importantes et régulières, peut également favoriser la survenue de ce cancer, de même que l’âge ou la présence de certaines lésions : cicatrice d'œsophagite, endobrachy-œsophage, méga-œsophage…

La plupart des cancers de l'estomac semblent liés à l'installation dans l'estomac et à la prolifération de Helicobacter pylori, bactérie responsable de la gastrite atrophique, une forme d’inflammation chronique. Les autres facteurs de risque comprennent également le tabagisme, l’âge, ainsi que la consommation excessive de viandes, de poissons fumés ou de sel.

Quels sont les symptômes du cancer de l’estomac ou de l’œsophage ?

Les premiers symptômes d’un cancer de l’estomac ou de l’œsophage sont difficiles à déceler car les manifestations de la maladie sont généralement tardives et souvent non spécifiques. Toutefois, il existe un certain nombre de signes évocateurs qui peuvent inciter à consulter un médecin. Le signe le plus important du cancer de l’œsophage est une dysphagie intermittente et variable : il s'agit d'une sensation de gêne à la déglutition qui traduit l'existence d'un obstacle œsophagien. Ce signe s'accompagne parfois de douleurs thoraciques derrière le sternum, de troubles digestifs, d’altération de l’état général…
Les signes du cancer de l’estomac sont eux nombreux et variés : douleur vague à l'estomac, perte de l'appétit, nausées, vomissements, fatigue, perte de poids, anémie…

Diagnostic et bilan d’extension

Le diagnostic d’un cancer de l’estomac ou de l’œsophage passe en premier lieu par une fibroscopie : appelée gastroscopie ou œsophago-gastroscopie, cette technique permet de visualiser directement la paroi de l’œsophage et de l’estomac et d’effectuer des biopsies. Les prélèvements sont ensuite envoyés au laboratoire d'anatomo-pathologie : ils y font l'objet d'une analyse permettant d’affirmer la nature cancéreuse de la lésion et son type.
D’autres examens par imagerie sont souvent réalisés pour faire un bilan de l'extension du cancer et de l'état de santé du malade. Il s’agit notamment de l'endoscopie trachéobronchique, du scanner ou de l'échoendoscopie.

Stades d’évolution et pronostic

Le cancer peut être classé selon différents stades suivant l'extension de la tumeur, l'existence ou non d'un envahissement ganglionnaire et la présence ou non de métastases.
Cette classification permet de déterminer le traitement qui sera le plus adapté au malade : les options thérapeutiques seront naturellement très différentes pour une tumeur superficielle ou pour un cancer de l’estomac en phase terminale.
De plus, le stade d’évolution conditionne également le pronostic de la maladie et l’espérance de vie du malade : pour le cancer de l’estomac comme pour le cancer de l’œsophage, une prise en charge précoce offre un meilleur taux de survie et de meilleures chances de guérison.

Traitement du cancer de l’estomac et de l’œsophage

La chirurgie constitue le principal traitement des cancers de l’estomac et de l’œsophage. Un cancer superficiel débutant peut maintenant être traité de manière satisfaisante par résection  (ablation de la partie endommagée d’un organe) endoscopique ou par chirurgie fonctionnelle. En revanche, pour des tumeurs plus étendues, la démarche la plus fréquente est de pratiquer une opération qui peut aller jusqu’à l’ablation de l’estomac ou de l’œsophage.
La radiothérapie, la chimiothérapie ou leur association sont également proposées pour certains patients, en complément de la chirurgie ou parfois même avant l’intervention.

 

 

Cancer et alimentation pendant le traitement

Le cancer et ses traitements peuvent entraîner une perte de poids.
Les traitements qui interviennent dans la lutte contre le cancer peuvent avoir comme conséquence la modification, voire la perte du goût et de l’odorat.
Les patients peuvent avoir tendance à manger moins : les besoins énergétiques (et notamment protéiques) de l’organisme sont augmentés par la maladie et ses traitements, alors que les apports diminuent. Veiller à maintenir son poids ou à reprendre son poids habituel est donc un objectif qui ne doit pas être négligé, et ce, dès le début et tout au long de la prise en charge thérapeutique du cancer Pour en savoir plus
Pour cela, les professionnels de la santé vont souvent recommander des régimes complémentés en apports protéiques, afin de prévenir les carences alimentaires et de réduire le nombre de complications liées aux traitements.

C’est le médecin qui détermine la formule et la posologie appropriées aux besoins du patient.

Bibliographie
Le site de la ligue contre le cancer : http://ligue-cancer.net
http://ligue-cancer.net/article/290_cancer-de-l-estomac
http://ligue-cancer.net/article/301_cancer-de-l-oesophage
Le site de l'Institut National du Cancer
http://www.e-cancer.fr/cancerinfo/les-cancers/cancer-de-lestomac
http://www.e-cancer.fr/cancerinfo/les-cancers/cancer-de-loesophage
Le site de l'European Society for Medical Oncology : http://www.esmo.org

Le site de la faculté de Médecine Pierre et Marie Curie : http://www.fmpmc.upmc.fr


Date de publication 14/04/2016



PROPOSITION DE SOLUTIONS NUTRITIONNELLES NESTLE HEALTH SCIENCE EN CAS DE DENUTRITION OU DE RISQUE DE DENUTRITION

 

 

 

POUR VOIR TOUS NOS PRODUITS