Nous pensons que le lait maternel est le meilleur aliment pour le nourrisson. Quand, l’équipe médicale, les mères et les familles s’accordent sur le fait que l'allaitement n'est pas possible pour des questions médicales ; les préparations infantiles destinées à des fins médicales spéciales et à utiliser sous contrôle médical apportent à l'enfant les nutriments essentiels. Nous nous engageons à commercialiser des substituts du lait maternel de façon responsable.

Ce site Internet apporte des informations sur la prise en charge de l'allergie aux protéines de lait de vache et sur les préparations infantiles destinées aux nourrissons. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que Nestlé Health Science vous communique ces informations.

Êtes-vous un professionnel de santé ou un parent?

 

Ce contenu n'est accessible qu'aux professionnels de santé.
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Vous allez être dirigé vers votre espace.

Allergie aux protéines de lait de vache

VOTRE BÉBÉ EST-IL CONCERNÉ PAR L'ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE ?


L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV), aussi connue sous le nom d’allergie au lait de vache (ALV), est l’une des allergies alimentaires les plus courantes chez les bébés et les jeunes enfants. L'APLV est à l'origine de nombreux symptômes, mais rassurez-vous, elle est facilement traitée avec un régime adapté et chez la plupart des enfants, l'APLV disparaît à l'âge de 3 ans.
Ce site internet a été conçu pour répondre à vos questions sur le diagnostic et la prise en charge de l'allergie aux protéines de lait de vache.

 

QU'EST-CE QUE L’APLV ?

L’APLV est une allergie alimentaire qui survient suite à une réaction anormale du système immunitaire du bébé non-allaité face aux protéines présentes dans le lait de vache, provoquant ainsi des symptômes d’allergie. Dans de rares cas, les bébés exclusivement allaités, peuvent également développer une APLV en réaction aux protéines de lait de vache présentes dans le lait maternel.



 

 

RECONNAITRE LES SIGNES ET SYMPTOMES DE L'APLV


L’APLV est une allergie alimentaire dont les symptômes multiples peuvent toucher différents organes : le système digestif (avec des manifestations de diarrhées ou de vomissements), le système respiratoire (écoulement nasal, toux) et la peau (peau sèche et squameuse, eczéma).

Pour en savoir savoir plus sur les signes et les symptômes de l’APLV



 

 

COMMENT OBTENIR UN DIAGNOSTIC D'APLV


Afin d’établir si votre bébé souffre d'une APLV, votre médecin l’examinera et vous posera des questions sur d’éventuels symptômes que vous auriez pu observer chez votre bébé. Si une APLV est suspectée, votre médecin pourra également procéder à des tests spécifiques pour poser le diagnostic final.




 

L'APLV AFFECTE-ELLE LA MANIERE DE NOURRIR VOTRE BÉBÉ ?

Une fois le diagnostic confirmé, les symptômes de l’allergie aux protéines de lait de vache peuvent être facilement gérés en suivant les conseils de votre médecin.

Il est important de suivre les recommandations et les conseils de votre médecin et de ne pas expérimenter un régime sans lait de vache sans l'accord préalable de votre médecin.

L'APLV ne doit pas affecter l'allaitement maternel quotidien car l’allaitement maternel est la meilleure option pour vous et votre bébé. Si le système immunitaire de votre bébé réagit aux protéines de lait de vache présentes dans le lait maternel, votre médecin peut vous recommander de supprimer les protéines de lait de vache de votre alimentation (par exemple des yaourts, du fromage..).

Quand la suppression des protéines de lait de vache de votre alimentation est possible, l’allaitement maternel reste la meilleure option d’alimentation pour vous et votre bébé. Même si une APLV est diagnostiquée chez votre bébé, vous devez continuer l’allaitement. Selon la gravité des symptômes, et dans le cas où votre bébé pourrait également être allergique à d’autres aliments, votre médecin vous expliquera comment choisir l’alimentation la plus appropriée afin de contrôler au mieux l’APLV de votre bébé.

Chez la plupart des enfants, l'APLV disparaît avant l'âge de 3 ans1.
1-Koletzko S et al. Diagnostic approach and management of cow's-milk protein allergy in infants and children: ESPGHAN GI Committee practical guidelines. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 2012;55(2):221-9.




DÉCOUVREZ LE TÉMOIGNAGE DE CLÉMENCE

Son petit garçon, Wandrille, a été diagnostiqué à 3 mois pour une allergie aux protéines de lait de vache.
Quels symptômes présentaient son petit garçon ?
Comment se sont déroulés les différents tests d'intolérance alimentaire, puis finalement le diagnostic de l'allergie aux protéines de lait de vache ?
  • CLEMENCE
    MERE DE WANDRILLE, PARIS, FRANCE
    ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal du nourrisson. Il est conseillé de poursuivre l'allaitement même lorsque le bébé souffre d'une allergie aux protéines de lait de vache. Cela nécessite généralement les conseils de diététiciens afin d'exclure complètement toutes les sources de protéines de lait de vache de l'alimentation de la mère. Si votre médecin décide d'utiliser une formule destinée aux nourrissons, il est important de suivre les instructions mentionnées sur l'étiquette du produit. L'eau non-bouillie, un biberon non-stérilisé, une dilution incorrecte du produit peuvent rendre les nourrissons et enfants en bas âge malades. Un stockage, une manipulation ou une préparation du produit inappropriés peuvent conduire à des effets néfastes sur leur santé. Les formules destinées à des fins médicales spéciales pour les nourrissons doivent être utilisées sous contrôle médical.